RUBRIQUES

Taboo: cheveux fins et/ou clairsemés, solution Nioxin !


Pour les unes, ce mot est nouveau ; le problème qu’il décrit est une grande inconnue et ses conséquences une vague légende urbaine. Mais pour les autres, celles qui sont concernées, il en est tout autrement : elles la subissent, elles en souffrent ; ce mot elles le connaissent par cœur, ce problème elles y pensent parfois constamment… Au point de devenir un vrai complexe et, donc, un tabou.

Alopécie ? Une affection que ne renierait pas Nabila, déjà parce qu’elle commence par ALO (-pécie) (ok, facile), mais surtout parce qu’elle concerne les cheveux…
Eh oui Nabila, parfois, « T’es une fille et t’as pas d’cheveux » !! Ca arrive, et c’est pas drôle.


Sans aller jusqu’à la calvitie, il s’agit d’une chute rapide de cheveux (plus de 100 par jours = ils ne repoussent pas aussi vite qu’ils ne tombent), qui peut avoir plein de causes scientifiques que je vous laisse découvrir ICI sur Wikipédia. Les symptômes sont anti-glamour au possible : crâne visible en transparence, cheveux disparates, plaques inégales, fibre capillaire fine et longueurs rachitiques…
Il existe bien des traitements médicamenteux (Minoxidil en tête) mais que faire quand il est déjà trop tard ou quand la situation ne peut être réglée avec un traitement, quand c’est psychosomatique ou autre ? Ou simplement quand on a une nature ingrate qui nous a donné une chevelure mesquine ?

Et bien une marque s’est spécialisée et lancée sur le marché des cheveux clairsemés pour remonter le moral de celles qui désespèrent d’avoir un jour une crinière. Nioxin est une sorte de traitement, sérieux, basé sur un diagnostic en salon et un traitement en 3 étapes.

L’idée est « d'obtenir une chevelure plus épaisse, plus dense et avec plus de volume. »
Jusque là, nous sommes toutes intéressées… et j’en profite pour placer que ces produits peuvent être utilisés par des chevelures « normales » qui veulent s’améliorer. La gamme est conçue pour renforcer, nourrir et traiter le cuir chevelu mais ne se veut pas un traitement miracle. Nioxin promet de réduire la chute des cheveux, de les rendre plus denses en apparence, d’amplifier leur texture et de renforcer leur résistance. Bref, que du plus !

Quand je suis allée tester, je n’étais pas franchement convaincue de l’utilité de la chose sur moi et pas franchement emballée par cette marque inconnue. Sauf qu’en chemin j’ai appris :
- que la marque existe depuis 1987 aux Etats-Unis
- que les produits sont élaborés à base de composants naturels : protéines, acides aminés, vitamines et extraits de végétaux
- que la philosophie est de prendre soin du cuir chevelu et des cheveux comme on le fait pour la peau, selon les mêmes étapes : nettoyer, revitaliser et traiter. CQFD j’ai envie de dire.

Le principe est simple : les produits s’utilisent par 3 et sont rassemblés en 6 kits, correspondants à 6 types de nature de cheveux.
On fait un diagnostic poussé en salon avec une praticienne formée par la marque, ou sur le site ICI  pour déterminer quel kit nous correspond.
Ils comportent chacun un shampoing, un après-shampoing et un traitement. On y voit le cuir chevelu en TRES gros plan, et c'est pas glamour, comme ci contre!! Beuuurk et pourtant c'est le mien #porcépic


L’intérêt : booster le cuir chevelu ET densifier les cheveux. Les 3 étapes ne résolvent pas le problème à la racine (ok, je sors…) mais agissent au niveau du cuir chevelu ET au niveau des longueurs.
« BON OK ! Allez-y ! » leur ai-je dit en remettant mon scalp et ma tignasse entre leurs mains expertes au salon de Laure Gabillet, ambassadrice française Nioxin (à droite sur la photo d'en bas).
On a commencé avec le gommage -sur le principe de la dermabrasion- pour détoxifier le cuir chevelu et le stimuler. Cette exfoliation douce mais puissante libère les racines des cellules mortes, du sébum et des restes de produits capillaires. Considéré comme un véritable soin anti-âge, il n’est disponible qu’en salon, sur le principe d’un soin en institut.

Ensuite direction le shampoing, traitant, puis le soin, et là, c’est carrément surprenant : l’essence de menthe agit sur le crâne comme si on y frottait de la glace pilée et te donne une impression persistante de Fraîcheur de vivre, Hollywood chewing guuuuum….
Hyper stimulant, j’imaginais déjà mes racines grelottantes en train de s’activer pour se réchauffer, je visualisais les échanges d'un bulbe sur-boosté, l’agitation des follicules face à ce vent polaire, bref, rien que l’action par le froid a déjà une bonne répercussion sur le réveil de la machine à cheveux
Et pour finir, le soin me fut appliqué.

Résultat :
Ce n’est qu’après un brushing que j’ai pu vraiment voir le résultat, ou plutôt le sentir. J’avoue qu’il y avait une NETTE différence entre le avant et le après. Les cheveux semblaient gainés, gonflés, plus solides… et très brillants ! Alors bien sûr, avoir une chouette nature de cheveux comme moi, ça doit aider, mais j’imagine la joie des filles qui endurent des cheveux de bébés à l’année et un cuir chevelu à nu en regagnant un peu de matière. Elles doivent sacrément apprécier la sensation de force et de texture après ce traitement de choc !
Or donc, je ne sais pas si vraiment ça change la vie des têtes clairsemées mais je le recommande assurément à TOUTES celles dont les cheveux manquent de volume, de tonus, de tenue et de corps… et d’estime !
Car si ce billet est dans la rubrique « taboo » c’est pour une raison précise ! Comme je vous le disais au début, et comme celles qui en souffrent le savent, les cheveux clairsemés évoquent inconsciemment des choses pas très valorisantes côté image de soi : fatigue, vieillesse voire maladie… (voir le côté psycho ci dessous)

Juste avant de finir, un petit produit qui peut aussi vous aider à camoufler le manque de cheveux changer la vie: Hair 30, une poudre composée de microfibres de kératine colorées, de taille microscopique que l’on « saupoudre » sur la zone critique. Elles viennent s’accrocher sur les cheveux existants, le cuir chevelu et les duvets transparents donnant ainsi l’illusion d’une matière fournie et surtout, effaçant l’auréole rose du crâne alors recoloré. C’est magique et vraiment discret : je l’ai vu faire sous mes yeux et j’ai été bluffée. Regardez la vidéo sur leur site, en vrai ça fait la même echose. Il y a 5 nuances vendue dans les salons de coiffure, mais on peut les mélanger pour trouver la teinte la plus juste.
http://www.hair30.com


En passant, voici une petite interview passionnante de Marie Louise Pierson, psychanalyste, psychothérapeute et créatrice de la méthode « L’Image de Soi© », sur ce thème…
Quel est le rôle des cheveux dans la personnalité ?
Symboliquement, les cheveux ont une grande importance dans la représentation de soi. Ils évoquent la force, la jeunesse, la puissance chez les hommes (le mythe de Jason). Chez les femmes, ils représentent la douceur, la féminité, l’opulence et... une sexualité joyeuse. Ils
sont aussi un symbole d’éternité puisqu’ils continuent à pousser après la mort.
On sait bien qu’avec l’âge (calvitie) et les changements hormonaux (femmes), la chevelure risque de se clairsemer, et c’est un des premiers «signes» qui permet d’évaluer chez une personne son âge et son état de santé. Je parle alors des cheveux comme de véritables vecteurs d’image. Par ailleurs, la couleur et la forme d’une chevelure sont un important vecteur identitaire.
Comment affronter les regards extérieurs et travailler sur la confiance en soi ?
Sauf exceptions rares, nous nous voyons vus. Le regard d’autrui agit comme une sorte de miroir qui vient rassurer (je plais) ou inquiéter (je déplais). Certaines personnes ont une fragilité plus grande que d’autres à cet égard, et elles s’identifient totalement aux regards posés sur elles sans guère de capacité d’autonomie. On parle alors de narcissisme. Des gens très beaux peuvent se juger laids, des gens très maigres se trouver gros (anorexiques). C’est une maladie que l’on appelle la dysmorphophobie. Car les regards des parents et des éducateurs ont laissé une trace dans notre vie psychique, sur l’image que nous avons de nous-mêmes. On comprend bien alors que la confiance en soi n’est pas uniquement fonction
de notre apparence et qu’elle s’améliore en travaillant à la fois son image interne et son image externe. Et les deux inter réagissent.
Voilà! :-) Bref, testez si vous pouvez, et racontez-moi !

PS: likez la page FB de la Gazette Beauté pour être au courant des derniers articles et pour les nouveautés beautés en direct des présentations presse, suivez-moi sur Twitter et sur Instagram

12 commentaires:

  1. J'ai 21 ans, les cheveux fins (et heureusement frisés) depuis toujours, mais je subi un dérèglement hormonal depuis que j'ai arrêté de prendre la pilule pour passer au stérilet cuivré ce qui entraîne prise de poids, acné et une chute de cheveux assez impressionnante à en boucher les syphons tous les mois! =/
    Je teste depuis le mois d'avril le kit n°2 de nioxin et mon copain le n°5, tous deux en sommes ravis! depuis peu j'ai complété le traitement par le hair booster plutôt réservé aux hommes car utilisable sur zone ciblée et non pas sur toute la tête comme pour l'alopécie féminine, mais on verra dans 2 mois ce que ça donne! =)
    Je conseille vraiment ce produit à toutes les nanas qui souffrent comme moi de ce problème de cheveux fins et visiblement clairsemés , certes les traitements ne sont pas donnés, mais ils sont TRES efficaces, et je ne reviendrai pour rien au monde à des shampoings du commerce.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet article. Le gommage anti-âge me rappelle que les cheveux aussi subissent les effets du temps et peuvent perdre de leur vitalité en chemin. Comme le reste du corps, ils nécessitent aussi un soin adapté.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas Hair30, merci pour ce précieux conseil!

    RépondreSupprimer
  4. C'est apparemment la microfibre qui s'attache aux cheveux existant qui fait leur marque de fabrique :
    http://www.hair30.com/masquerlacalvitie.php

    RépondreSupprimer
  5. Peut-on faire le gommage nioxin soit meme ? (en vente libre sur le net)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non il y a une application specifique et un savoir faire , de plus on ne trouve pas ce produit a la vente uniquement en salon de coiffure

      Supprimer
  6. hair30.com fonctionne aussi pour l'alopécie

    RépondreSupprimer
  7. Comment peut-on utiliser un produit sans savoir sa composition,son fabriquant,effets secondaires et la durée des soins? MERCI de nous donner ces détails.

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir, est-ce que l'une d'entre vous connais les fibres de kératrine de ce ce site internet www.cabokifrance.fr? merci

    RépondreSupprimer
  9. Merci pour cet article. Petite question : Ces conseils sont-ils aussi valables pour des coiffure homme bordeaux ? Merci de votre réponse cordialement !

    RépondreSupprimer
  10. Mon homme a les mêmes soucis , et son coiffeur barbier bordeaux lui a donné les mêmes conseils de produits

    RépondreSupprimer